Strange Cantbury


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff annonce avec regret la fin de Strange Cantbury.
Nous vous remercions tous de votre présence, de votre inscription.
Nous sommes a disposition pour n'importe quelle question.
Un message vous sera envoyé à chacun d'entre vous, et un topic sera ouvert, par rapport à ce sujet.
Nous sommes désolées, Invité
mais le forum est actuellement en hiatus.

Partagez | 
 

 L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Satine P. Myers
    I scratch, I bite, I kill, I just play

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Lun 11 Jan - 0:21

L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ?


    Le monde était certes divisé sur bien des sujets, mais il y avait une idée reconnue universellement, celle que le printemps était le symbole évident de la renaissance, de la joie et de couleurs donc. Nul ne pourra nier. Nul, sauf moi.
    Le printemps faisait peu à peu son entrée à Cantbury, subtilement, sans s'imposer de manière trop vive, mais n'avait sur mon esprit aucun effet. Autour de moi, chacun laissait deviner un sourire sur son visage. Les manteaux se retiraient, les sorties se faisaient plus régulières et les âmes se réchauffaient. Tout cela pour quelques fleurs qui s'efforçaient d'éclore. Les sentiments humains m'échapperaient donc toujours...
    Malgré mes préjugés sur ces absurdes idées de bonheurs liés aux changements de saisons, je fis un jour l'effort d'aller constater par moi-même les raisons pour lesquelles l'on disait tant de bien de cette période.
    La campagne me semblait toute désignée pour une telle promenade. Lorsque l'aube montra ses premières lueurs rosées, je sortis. La marche ne me dérangeant pas, il fut aisé de parcourir le chemin qui séparait mon manoir de ce grand champ entouré d'arbres.
    L'endroit était idéal, le soleil était parfaitement visible et la flore était abondante. Un décor charmant pour un tableau romantique et tout à fait naïf. Je tentai de reproduire ce que j'avais vu dans les films, regardai le paysage, fermai les paupières et respirai de grandes bouffées d'air frais parfumées, hésitant presque à m'allonger dans l'herbe humide de la rosée du matin. Mais je ne parvenais pas à ressentir ce bien-être sans cesse décrit dans les livres à l'eau de rose. Dieu sait combien j'avais déjà cherché à retrouver les émotions que j'avais bien pu avoir étant humaine, et Dieu sait combien d'échecs j'avais déjà essuyé.
    Renfrognée, je laissais de côté cette folie : un démon ne pourra jamais savoir ce qu'un humain ressent, et inversement. Je préférai donc me rediriger vers des lieux que j'avais coutume de fréquenter. Tout en détachant mes cheveux, je tournai les talons et m'apprêtais à traverser le champ parsemé de coquelicots. Je réfléchissais à toute vitesse, passant en revue où je pouvais me rendre. La liste défilait, lorsqu'un bruit étrange et sûrement pas venu d'une hirondelle me fit me retourner. Un espèce de grognement étouffé, caché quelque part. L'ignorant, je continuai mon chemin. Probablement un animal malchanceux poursuivit par un vampire assoiffé. Mais l'écho dans nouveau son perdu me vint. Plus de grognement cette fois-ci, plutôt des pas légers. Je fronçai les sourcils. Serait-ce le fameux vampire ? Je n'avais nulle envie de me retrouver face à une de ces créatures buveuses de sang si elle était en chasse. Je ne serai certes pas blessée, mais je n'étais pas d'humeur à tuer. La bruit de la course reprit, je le sentais se rapprocher. Guettant l'aspirateur sanguin, je m'arrêtai. Je crus un instant voir quelque chose de blanc au loin. Puis une seconde fois. Franchement agacée par cet intrus, je me décidais enfin à aller voir.


    -Y'a-t-il quelqu'un ? lançai-je au hasard en essayant de dissimuler mon énervement.

_______________________
Please come now, I think I'm falling. It seems I found the road to nowhere, and I'm trying to escape... Creed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hollens

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Lun 11 Jan - 14:13

Printemps ... Saison du renouveau où tout se forçait à rééclore. Les crocus commençaient à percer la couche de neige qui recouvrait Cantbury et ses environs. L'hiver avait était particulièrement vigoureux et de la mémoire de mes parents, il y avait fort longtemps qu'il n'avait pas neigé ainsi. Ma part animal avait était heureuse, je parvenais à me fondre dans cette douce poudreuse qui glissait sous mes pattes. J'aimais l’hiver, c'était la saison que j'aimais le plus. Même si le printemps signifiait la chaleur revenante, les occasions de se balader à nouveau, se promener humain, avec Quentin et Ellana ... Au fond les printemps était agréable lui aussi.

J'avais décidé de courir une dernière fois dans la neige qui commençait à fondre, emportant avec moi de quoi me changer. C'était un des problèmes encore irrésolu des métamorphe ... J'avais bien du parcourir une trentaine de kilomètres dans les prairies et hautes collines du Kent.

Plaisir se stoppant trop vite je m’étais refait humain et avais décidé de finir ma ballade à pied. Les sensations étaient fade et bien terne sous cette forme mais marcher pendant une petite heures était fort agréable.

Voix inconnue et pourtant familière ... Certes j'aimais l'hiver mais les intonations froides et glaciales n'était pas de ces plaisirs du grand froid ... Quelqu'un proche, quelqu'un dont je n'avais point perçu la présence était là et interroger le vide pour savoir s'il y avait une présence. Je ne pouvais voir la silhouette qui accompagnait cette voix. Quelque chose en moi hurlais de redevenir Léopard et de rentrer à mon Duplex. Pourtant j’étais intrigué.

- Je ne vous revois pas la question vu que vous n'êtes surement pas une hallucination. Vous vous appelez comment ?

Ton très formel et inhabituel de ma part mais quand on ne voit pas la personne, mieux vaut être distant, surtout à Cantbury. Je me dirigeai vers la source de cette question, toujours sur la défensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandfroid.110mb.com
Satine P. Myers
    I scratch, I bite, I kill, I just play

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Mer 13 Jan - 0:20

Les pas se multiplièrent pour soudainement changer : ils étaient devenus pour lents, plus mesurés, plus décomposés, plus humains. Quelques secondes me furent nécessaires pour analyser et comprendre. Je souris, sans joie. Un métamorphe. Voilà longtemps que je n'en avais pas rencontré. Il faut aussi dire que cela était normal. La plupart fuyaient les démons, tout bonnement. Rares étaient ceux que la transformation avantageait suffisamment pour pouvoir rivaliser avec les exclus de l'Enfer. Voyez-vous réellement un lapin ou même un renard venir à bout d'un de mes semblables ? Fine plaisanterie...
Je savais que les métamorphes avaient par dessus tout de l'instinct. Je m'étonnais donc que celui-ci n'ait donc pas pris ses jambes à son cou. Mais peu importait. Si Ellana n'avait rien pu faire sur moi, ce n'était sûrement pas un animal qui le pourrait.
Je ne savais toujours pas où il était. Je sentais pourtant nettement sa présence. Comme pour me guider, sa voix s'éleva :


- Je ne vous renvois pas la question vu que vous n'êtes surement pas une hallucination. Vous vous appelez comment ?

Une voix grave, assurée, formelle. Je me refusais à répondre tant que je ne le voyais pas. Aidée par la provenance du son de cette voix, je ne tardais pas à le retrouver. De dos, tout d'abord. Il ressentit que j'étais là, mais ne se retourna pas. Peut-être attendait-il que je me présente ?

-Je n'espère pas l'être du moins. Et moi, c'est Rose. Rose Priny.

Evidemment, je n'allai pas lui donner mon vrai nom. Il suffisait qu'un de mes démons ait tué un de ses proches, ce qui était très probable, qu'il ait entendu parler de moi, et il pouvait se transformer et se jeter sur moi. Je suppose que si il n'avait pas pris la fuite, c'est qu'il était un animal relativement puissant. Un lion peut-être, un éléphant, que sais-je ? Comme je l'ai certes dis auparavant, je ne risquais rien, mais j'étais épuisée de voir des combats à tout bout de champs.

-Je suppose que c'est maintenant à ton tour de te présenter ?

_______________________
Please come now, I think I'm falling. It seems I found the road to nowhere, and I'm trying to escape... Creed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hollens

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Jeu 14 Jan - 14:42

    Mon instinct était encore plus au aguet ... La voix d'abord douce qui avait attisé ma curiosité me repondit dans mon dos ... Sans que je l'ai entendu effectué ce détour. Pourtant elle était face à moi j'en avait était certain. Mon ouie ne me faisait normalement jamais défaut. C'était une des forces de mon aspect animal.

    Je restait sur la défensive sachant d'expérience qu'un Léopard des Neiges se sortaient assez bien de provocation disons "classique".

    Présentation sous forme de boutadde en réponse à l'hallucination j'aurai pu sourir si je n'avait pas était sur mes gardes. Comment avait-elle pu se glisser derriere moi avec cette discretion. Rose Priny ... Un joli prénom, qui sonnait pourtant faux en moi, malgré l'assurance employé. On sentais le mensonge habituel et expert.

    Me retourant pour voir le visage de cette mystérieuse Rose je fut certain d'une chose. "Rose" n'était pas humaine, pas au sens premier du terme. Blonde, visage pâle et froid, elle se fondais à merveille avec le peu de neige qui restait. Le nom de "Rose" lui allais en effet très bien. Une beauté démoniaque dans le sens commun du mot, j'esperait vraiment que ça ne soit pas de le sens applicable à Cantbury. Vampire ou Démon mais pas Humaine c'était certaint.
-Je suppose que c'est maintenant à ton tour de te présenter ?, me lançat la "jeune" femme.

    Normalement je l'aurait fait avec plaisir, mais quand on est sur nos gardes avec l'instinc d'un métamorphe qui vous dis que l'on ne vous dis pas la vérité une seule solution est possible. Se montrer sur de soit....
- Je me permet de vous tutoyer. Tu supposes juste mais j'hésite encore entre te dire la vérité ou être équitable et te mentir sur mon identité. Peut être que si tu me disais qui tu es réellement, plutôt que de me donner un nom qui t'irais certe très bien mais qui n'est pas le tien, je trouverai la réponse à mon hésitation. Simple question de bienséance.

    Tant qu'elle ne m'annonçait pas être Satine, je devait surement réussir à controler mes émotions et être capable d'agir comme il le fallait si necessaire. "Rose" m'intriguais vraiment. Fichu curiosité !! J'analysait rapidement la foret qui nous entourer, voyant instantanément le chemin idéal pour fuir et semer cette mystérieuse personne. C'était dense, et je redoutait que ma forme Léopard soit un peu gener par les branches basses mais avec l'envie de fuir qui germait en moi, j'avais une chance de m'en sortir. Ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandfroid.110mb.com
Satine P. Myers
    I scratch, I bite, I kill, I just play

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Jeu 14 Jan - 20:13

J'avais parfois eu de bas échos à propos de ces charmantes créatures, les métamorphes. Ce que je trouvais fascinant chez elles, c'est qu'elles pouvaient interpréter la faiblesse, un simple chien par exemple, à la toute puissance, et j'entends par là celle de tuer. Pourquoi pas une araignée venimeuse ? Pourtant, qu'ils aient un certain pouvoir ou non, chacune de ces braves créatures possédait quelque chose qui n'avait d'égal - ou presque - chez les êtres vivants. Je parle bien entendu de leur précieux instinct. Mais pouvait-il aller jusqu'à déceler mes mensonges ? Le problème était là : je n'en avais strictement aucune idée.
Nous étions désormais face à face. Indéniablement, il était beau. Plutôt grand, les cheveux bruns et franchement décoiffés, des traits harmonieux. Il aurait presque pu être mon genre d'homme si il n'était pas... ça. Il sembla réfléchir quelques secondes avant de lancer d'une voix toujours aussi sobre et droite :


-Je me permet de vous tutoyer.

A cette liberté, je restai froide et sans réponse. Je n'aimais pas que l'on me tutoie. Mon rang était supérieur, il n'avait nullement à agir de la sorte.

-Tu supposes juste mais j'hésite encore entre te dire la vérité ou être équitable et te mentir sur mon identité.

Je retins un soupir d'énervement. Il continua :

-Peut être que si tu me disais qui tu es réellement, plutôt que de me donner un nom qui t'irais certes très bien mais qui n'est pas le tien, je trouverai la réponse à mon hésitation. Simple question de bienséance.

J'hésitais à lui dire que son nom m'importait en réalité bien peu. Je pouvais éternellement l'identifier tel le gros truc tout blanc qui se lève à une heure pas possible juste pour aller courir partout, cela ne me dérangeait en rien. Mais je m'étais promis de rester polie. Je lui fis donc un léger sourire - forcé - et répondis.

-C'est justement pour faire honneur à la bienséance que je ne te révèle pas mon nom. Mais je dois t'accorder une chose : pour un fidèle servant d'Ellana, tu es plutôt intelligent. Peut-être même subtil, qui saurait ? Devinerais-tu mon nom ?

_______________________
Please come now, I think I'm falling. It seems I found the road to nowhere, and I'm trying to escape... Creed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hollens

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Ven 15 Jan - 17:57

- Devinerais-tu mon nom ?

Alors comme ça, la charmante (en apparance) jeune femme face à moi était joueuse. Le défi aurait normalement était complexe. Même pour un Métamorphe car ce genre de divination ne faisait pas appel à mes "armes" habituelles. Mon instinct sur lequel reposait ma survie à Cantbury reposait sur mes sens plus développé que pour un humain classique. Je me limitais donc surtout à l'Ouie, qui m'avait fait défaut à son arrivée, à mon Odorat, à ma Vue, qui venait de me donner une échapatoire dans la forêt nous encadrant, et à mon Touché qui ne me servait guère dans la situation actuelle.

Cependant, Elle m'avait donné une quantité presque indescante d'indices pour découvrir qui elle pouvait être et ce qu'elle pouvait être par la même occasion.

Discours sur la bienséance, d'un autre âge que je ne trouvais habituellement que dans les livres que j'aimais feuilleter ...
Allusion à mon amitié à Ellana sans que j'ai parlé de ma plus proche amie ...
Provocation gratuite par ce petit défi de percer son identité ...

Je senti ma certitude de fuite se délier en comprenant que j'avait en face de moi une Revenue des Enfers ... Et probablement revenu d'un Cercle principale.

Quand les Démons connaissait Ellana, il n'avait guère le temps d'en parler longtemps. Je savais bien que mon Amie commençait à souffrir de sa notoriété, et de tout les combats qu'elle devait mener. Je m'était d'ailleurs promis de lui faire sentir que si moi je tenais à Elle ce n'était pas en raison de sa capacité unique de renvoyer les démons de là où ils auraient dû rester.

- Bon, on dirais que tu as du percevoir ma fuite, je vais donc jouer à ce petit jeu. Rare sont les Démons qui parle d'Ellana comme tu le fait et puis cette silhoutte si attirante et si parfaite ne peut être que celle de la grande Satine ... Et si je me trompe soit touché par cette comparaison mais je suis assez certain d'avoir misé juste.

L'espoir de fuir dans l'instant était donc bel et bien reduit à néant. Je n'avait qu'une seule possibilité pour le moment, tenir son regard et être pret à agir à la moindre occasion, qui avait peu de chance d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandfroid.110mb.com
Satine P. Myers
    I scratch, I bite, I kill, I just play

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Mer 20 Jan - 16:26

Il m'amusait, avec ses manières ridicules, cela ne trompait personne. Croyait-il réellement que se conduire ainsi avec une femme l'aiderait dans ses éventuelles relations ? Une telle créature n'a pas à s'en soucier. N'a plus à s'en soucier. Son allure n'allait pas avec sa manière de parler, sa manière de parler n'allant pas elle-même avec sa nature.
Il y avait cependant quelque chose qui m'étonnait chez lui. Fervent caniche d'Ellana, que faisait-il à ainsi la fréquenter ? Il semblait intelligent. Que dis-je ? Il était intelligent ! Alors pourquoi lui obéissait-il de la sorte ? Ces esprits simples m'avaient toujours échappés.


- Bon, on dirais que tu as dû percevoir ma fuite, je vais donc jouer à ce petit jeu. Rares sont les Démons qui parlent d'Ellana comme tu le fais et puis cette silhouette si attirante et si parfaite ne peut être que celle de la grande Satine ... Et si je me trompe sois touchée par cette comparaison mais je suis assez certain d'avoir misé juste.

Il avait donc entendu parlé de moi. Beaucoup ne m'estimait qu'en tant que légende comique. Mieux. Il laissait son admiration franchement éclater. Que disait-il ? N'était-ce que pure flatterie ? Ou réelle pensée qu'il avait à mon égard. Je forçais mon sourire à demeurer sur mes lèvres pour rien laisser transparaître, et surtout pas cette impression atroce de doute. Valait sûrement mieux que je réponde immédiatement...

-Il est vrai que les gens possèdent cette fâcheuse tendance à vouloir me fuir. Je me demande bien pourquoi... Je ne suis pas vraiment certaine que tes commentaires soient réellement sincères, mais... merci ?

Rien ne servait de lui mentir plus longtemps. Il avait une intuition à toute épreuve, à laquelle même mes talents d'actrice résistaient. A quoi bon de toute manière ?

-A présent que tu as mon nom... me ferais-tu l'immense plaisir de me donner le tien ?

_______________________
Please come now, I think I'm falling. It seems I found the road to nowhere, and I'm trying to escape... Creed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hollens

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Ven 22 Jan - 13:46

C'est quoi ce délire ... Bon déjà parler avec un démon, c'est pas très futé. Encore moins quand ce démon est celui qui à décider d'être un peu le "chef" des Ejectés de l'Enfer ! Et pourtant j'avais bien entendu. Elle venais bel et bien de me dire "Merci" à ce que je disais de sa réputation. Moi qui m'attendais à un simple : "Tu vas mourrir" je devais m'avouer un peu surpris.

- Ce n'est pas que mon instinc ne me dis pas de fuir, mais j'ai la facheuse habitude d'être curieux, je suis toujours surpris de voir comme ma force animal aime le danger en parlant à des meurtriers donc je ne vais pas partir tout de suite.

Enfin pas à la fin de cette phrase mais peut être de la suivante car je sentais que l'atmosphère se chargai de danger iminant. Elle voulais que je me présente, tant que je cacherai que j'était un grand ami d'Ellana j'avais peut être une chance.

- Je ne pensais pas que Satine aimait connaitre l'identité de ceux qu'elle liquidais mais je veux bien te dire qui je suis si tu evites de lancer la bagarre.

A quoi bon mentir, le fait de m'avoir dis qu'elle se prénommé Rose lui eviter de dire à un simple humain ou autre qu'il devait partir en courant mais mon instinc et surtout le ton de sa voix m'avais bien fait comprendre le piege.

- Je m'appele Ryan, métamorphe comme tu t'en doute et legerement exasperé pas les meurtres commis par tes amis, mais ça c'est parce que je vis à Cantbury depuis un peu trop de temps je suppose. Cela fait combien de temps que tu es revenu d'ailleurs toi ?? Tu arrives à te faire au climat ?

Autant essayer d'echanger tranquillement, quoi de mieux pour faire des presentations avec un démon que de lui demander depuis combien de temps il avait quitter les Enfers pour revenir nous embeter ... Bon c'est vrai que j'avais un humour assez ... assez triste oui mais bon !! Tout faire pour essayer de la distraire, et donc qu'elle me laisse en vie de façon à savoir comment partir si les choses devait tourner à l'affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandfroid.110mb.com
Satine P. Myers
    I scratch, I bite, I kill, I just play

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   Mar 26 Jan - 1:10

Peu à peu, ses réponses commencèrent à m'énerver. Je n'aimais nullement son ton, son manque effarant de manières, et son irrespect infini. Tout ce qui avait pu me faire rire chez lui jusque là me lassait lentement. Il avait manifestement gâché ma journée toute entière, bien que les jours ne soient pas réellement séparés pour moi. La semaine passait généralement comme une longue tirade de Racine, aussi fatigante que incompréhensible.
Le métamorphe discourait sur... son instinct - rare chose que je n'osais nier - et sa curiosité. Après tout, ce jeune homme ne devait pas avoir beaucoup de sujets de conversation disponibles, il fallait lui accorder la faveur d'en rester à son niveau médiocre. J'ai dit qu'il était intelligent, mais il ne semblait pas le moins du monde cultivé. C'est là deux choses bien distinctes.


-Sache que la curiosité est pour moi une qualité immense, répliquais-je d'un ton qui contenaient des allures sèches. C'est cela qui apporte la connaissance. La connaissance ne vient pas à toi, mais tu te livres au savoir.

Mais cela ne semblait pas l'intéresser. Bien entendu, il continua en m'ignorant sur le principal sujet qui l'attirait. La Grande Satine et ses meurtres. Allait-il en faire partie ? Aurait-il quelque chose à raconter aux angelos qu'il rencontrera là-haut ?

- Je ne pensais pas que Satine aimait connaitre l'identité de ceux qu'elle liquidait, mais je veux bien te dire qui je suis si tu évites de lancer la bagarre.

Je gardais le silence. Tout ce que j'aurais pu lancer n'aurait été que mépris et moqueries. Son intelligence baissait dans mon estime. Il réagissait finalement comme chaque imbécile qui croisait ma route.

- Je m'appelle Ryan, métamorphe comme tu t'en doutes, et légèrement exaspéré pas les meurtres commis par tes amis, mais ça c'est parce que je vis à Cantbury depuis un peu trop de temps je suppose. Cela fait combien de temps que tu es revenue d'ailleurs toi ? Tu arrives à te faire au climat ?

Je me mis à tortiller une mèche blonde entre mes longs doigts avant d'hausser les épaules.

-Alors pourquoi te plains-tu ? Déménage donc !

Je m'approchais un peu plus de lui. Avait-il peur ? Probable.

-Tu ne sauras rien sur moi. C'est déjà inintéressant et inutile, et puis cela ne te concerne en rien. Ce n'est pas la peine de faire semblant de te préoccuper de moi, je n'en ai absolument rien à faire.

Je fis quelques pas autour de lui, comme pour l'observer dans sa totalité, puis acheva :

-Et qui te dit que je veux te "liquider" ? Si tu tiens vraiment à mourir, sache que le suicide est, en général, moins douloureux.

_______________________
Please come now, I think I'm falling. It seems I found the road to nowhere, and I'm trying to escape... Creed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aube ne connait-elle donc pas la bienséance ? (PV Ryan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La justice n'a pas de frontière [Terminé]
» "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strange Cantbury :: •Hors de Cantbury :: •Campagne environnante :: •Zone de fête-
Sauter vers: