Strange Cantbury


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff annonce avec regret la fin de Strange Cantbury.
Nous vous remercions tous de votre présence, de votre inscription.
Nous sommes a disposition pour n'importe quelle question.
Un message vous sera envoyé à chacun d'entre vous, et un topic sera ouvert, par rapport à ce sujet.
Nous sommes désolées, Invité
mais le forum est actuellement en hiatus.

Partagez | 
 

 Mallory - Valid'

Aller en bas 
AuteurMessage
Mallory Jinksons

avatar

Messages : 347
Date d'inscription : 02/08/2009

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Mallory - Valid'   Jeu 6 Aoû - 20:31

Jinksons Mallory


Commençons par les généralités…

NOM ET PRENOM(S) : Jinksons Mallory Stephany
SURNOMS : Mall’
AGE : 25 ans en age corporelle mais elle a en réalité 35 ans
RACE : Vampire


Puis, une description de soi est indispensable…

PHYSIQUE : Un teint trop pâle et un visage trop parfait pour être humain, c’est ce que l’on vous dira pour résumer Mallory. Certains ont pourtant observé un peu plus, trouvant un regard hypnotisant, malgré le fait qu’il soit d’un bleu des plus clair son regard est souvent éteint, tout le monde vous trouvera chanceux, si vous réussissez à faire pétiller ses opales qui ne demandent que ça pourtant. Son nez fin et droit semble en parfaite harmonie sur ce visage qualifié d’angélique.
Sa bouche, pleine, qui aimait sourire et s’abattre sur les joues de ses amis et de sa famille avant n’est plus qu’un vaste trait qui parfois se relève plus par réflexe qu’un réel sourire. Avant elle possédait ce sourire audacieux, montrant ses dents d’un blanc que même la neige jalouse, ou ce petit sourire en coin, timide ou séducteur, elle les possédait tous avant…
Ses doigts fins viennent souvent s’entremêler dans sa chevelure longue chocolat, elle les voulait toujours longs, symbole de féminité et de fierté pour elle, maintenant ils se retrouvent souvent attachés en une queue de cheval alors que son frère tente désespérément de les lui faire relâcher.

CARACTERE : silencieuse, elle écoute plus qu’elle ne parle, parfois à laisser la personne dans un monologue et n’ouvre la bouche qu’une fois qu’elle la sent en peine.
Elle fut longtemps rêveuse, elle l’est, mais n’a plus le même rêve, elle rêve juste de quelqu’un qui la fait sourire, danser et rire, ce qu’elle était avant, une fille heureuse de vivre.

Si son physique lui donne un aspect de poupée que l’on casserait si on la manipulait, son manque de sourire la fait passer pour une femme froide, frigide, pourtant si on l’observait un peu plus longtemps, si on tentait de l’approcher on verrait une fille qui crie une détresse et un mal-être, depuis la mort de sa sœur le deuil ne fait que lui pesait sur ses épaules et son frère ne fait que l’aggraver. Elle sait qu’il veut son bien, elle sait qu’elle veut pourtant rencontrer quelqu’un.

Elle aime prendre des initiatives, parfois même un peu trop, puis vous la trouverez certainement mal élevée ou vous ne serez pas tellement à l’aise avec elle, car parfois elle aurait des gestes un peu brusque ou inattendu sur vous-même, c’est juste de la curiosité, signe que vous l’intéressez.
Elle aime les longues ballades, souvent nocturnes même si elle revient éreintée et endormie dans les bras de son frère. La nature l’intéresse et elle aime beaucoup sentir, s’approcher des petites bêtes qui semblent l’apprécier plutôt que de la fuir.


On se construit sur son passé, il faut le raconter…

FAMILLE : Des parents aimants, toujours a épaulé leurs progénitures, leur donnant toutes les armes pour affronter la vie en dehors de leur petite maison.
Sa grande sœur aimait s’occuper d’elle, jouant à la coiffée, plus âgé, il était venu le temps des conseils de mode et de maquillage, elle s’adorait. Mallory ne se remet pas de sa mort.
Son grand frère, son seul compagnon de vie pour l’instant, elle l’apprécie beaucoup, mais commence à étouffer face à sa trop grande autorité sur elle et le fait qu’il ne veut pas la partager.

HISTOIRE EN GENERAL
L’histoire d’une personne peut s’écrire sur un livre, de grandes lignes ou des petites, qu’importe, car chacun renferme son livre, qu’il soit ouvert à tous ou enfermé à double tour dans son for intérieur…
Celui de Mallory a était ballotté, certaines pages sont déchirées, d’autres ont l’encre qui s’efface doucement, certaines sont chiffons, Mallory a vécu beaucoup de chose malgré son jeune âge et en vivra encore beaucoup d’autres.
La jeune fille détient l’éternité, c’est beaucoup l’éternité…Elle espère un jour pouvoir croiser son livre avec celui d’un autre pour que leur livre naisse…Parce que l’éternité avec un seul livre lui semble impossible…Tout bonnement impossible.

"If we knew each other's secrets, what comforts we should find." - John Churton Collins

Facultatif:
AVANT LA TRANSFORMATION :
Il y a de cela trente-cinq ans que le livre de Mallory est apparu, née en pleine journée, ça valut à son frère et sa sœur de manquer l’école et déjà elle était aimée d’eux.
Une frêle petite fille, pour ses parents ça parut évident en regardant l’enfant, elle devait s’appeler Mallory. Mallory Stephany Gregory.
Content d’avoir une nouvelle tête dans la maison son frère et sa sœur évoluée toujours autour d’elle, l’amusant, jouant avec elle, la chatouillant, mais aussi la prendre dans les bras et lui donner des bisous tendres sur la joue.

La petite fille veut vite devenir plus indépendante, suivant l’exemple des plus grands, elle veut déjà jouer comme eux, parler comme eux, courir comme eux. Mallory va à son rythme, mais elle brûle quelques étapes et ses parents ne semblent pas s’en soucier.
Les médecins la disent d’une intelligence rare, elle écoute et observe beaucoup, non pas pour répéter ce qu’elle voit mais pour comprendre, la trouvant amusante lorsqu’elle penche la tête, signe qu’elle est intriguée et attirée.
Bonne vivante, elle n’en perd pas une pour faire des bêtises avec Armand et sa sœur, toujours à trois sauf au moment de partir à l’école. Bien qu’elle soit protégée par son grand frère qui n’hésite pas à l’aider lorsqu’elle a des ennuis à l’école.
Mallory avait bien compris qu’Armand intimidait ceux qui passaient leurs temps à la chercher.

Tout se passer bien dans la vie de la petite famille, Mallory eut une adolescence plutôt calme, elle connut les premiers amours et les premières ruptures où la terre semblait s’écrouler, pourtant elle s’en remettait vite.
L’école était une réussite, première de la classe, elle reçu tout les diplômes qu’elle convoitait, pourtant elle sortait souvent, voulant redescendre la pression des études puis ensuite du boulot, elle sortait avec des amis de lycée, presque tout les même soirs et toujours au même endroit. Elle rêvait au prince charmant sur son beau cheval blanc.

La voilà à 25 ans, toujours habitant chez ses parents, ainsi que son frère et sa sœur.
Tout aller bien jusqu’à ce soir, sombre, sans lune qui aurait pu les aider, mais qui en fait n’aurait rien changé et les aurait certainement encore plus perturbés.

Les enfants endormis profondément, les parents lézardaient sur le canapé familial ne trouvant pas le sommeil, se contentant de regarder un programme humoristique.
Mallory ne se souvient que d’un bruit sourd, la porte qui avait claqué contre le mur avec une telle violence que les murs de la maison tremblèrent et tout le monde fut debout sur le qui-vive. Armand avait pris dans chacune de ses mains, une main de ses sœurs pour les guidés et les protégés en même temps. À pas feutrer, ils se rapprochaient, le cœur battant trop fort, trop vite. Après s’être penché difficile de détacher le regard de cette vision monstrueuse, quelqu’un pencher vers son père, et leur mère se trouver recouverte au niveau de la bouche par le même étranger.
En un geste désespéré, le père fit signe à sa progéniture de s’enfuir, ce qu’ils firent.

UN SOUVENIR DE VOTRE TRANSFORMATION ?
Mallory referme le livre et place ses mains au-dessus, comme voulant protéger ce qu’elle pouvait encore.

« Ma transformation ? Tout ce dont je me souviens, c’est l’odeur d’herbe, d’écorce, le noir complet et la fuite. »

La jeune femme prit une pause, tournant sa tête, offrant un profil troublant, son regard semblait encore plus lointain.

« On courrait, a en perdre haleine, la nuit était noir et nous étions dans les bois, espérant échapper au massacre, priant pour trouver quelqu’un qui pourrait une aider nous, les survivant…un léger sourire amer se pointa sur ses lèvres avant qu’elle ne secoue la tête, libérant une mèche sombre de ses cheveux. Je me suis pris les pieds dans une branche et je dus lâcher la main de mon frère, leur criant que je les rattraperais, consciente que je ne les retrouverais qu’une fois hors du bois. Pourtant, nous n’avons pas vu la sortie du bois comme nous aurions aimé… »

Plissant les yeux, ses mains formèrent des poings sur le livre avec en inscription d’or le nom Mallory. Il semblerait qu’elle retienne des larmes.

« J’ai couru, j’entendais ma sœur crier à l’aide, mais personne ne répondait. Au bout d'un moment, j’ai senti quelque chose m’attraper et me faire tourner vivement, quelque chose glacé et qui me brisa le poignet…J’entends encore le craquement…En geste mécanique elle se malaxa le poignet gauche. Puis ensuite je sentis quelque chose ce planter au niveau de mon bras, pointu, ce qui était le plus douloureux était l’aspiration, je compris ensuite qu’il me prenait mon sang. »

Un nouveau regard vers la fenêtre, observant au loin la forêt.

« C’est long, on sent à la fois de la chaleur à en brûler de l’intérieur, mais aussi quelque chose de glacé qui finit par nous brûlé aussi. C’est…Dur…Il faut se battre pour rester conscient, pour éviter de mourir et je dus sûrement pousser un nombre incalculable de cris étouffés. Au bout d'un moment, j’arrêtais le combat, quelqu’un me prit dans ses bras pour m’emmener ailleurs…Je sus que je n’étais pas morte, de cette manière, puis on m’a dit que c’était mon frère qui m’avait transportée. »

Son regard se tourna de nouveau vers nous.

« J’aurais préféré mourir cette nuit-là. »

Ce sont les derniers mots qu’elle nous avoua.

UNE NOUVELLE VIE…
Tout semblait nouveau, les sensations étaient décuplées, elle sentait lorsque quelqu’un tentait de la frôler, elle entendait le moindre froissement de feuille sur laquelle quelqu’un marcher dans le bois, elle voyait des personnes arriver de loin, tout semblait fou et elle mit une semaine pour tout bien contrôler.
Ils emménagèrent tous à Cantbury pour avoir une nouvelle vie, un nouveau départ.
Maintenant, elle avait une soif presque insatiable, une brûlure vive dans la gorge, désagréable puis au fur et à mesure elle pouvait devenir désirable.
Seules la nature et la lecture intéressaient Mallory, quelques virées avec sa sœur dans la forêt et elle s’étaient fait pour ami des petits écureuils qui venait se nicher dans son cou et parfois écarter même ses cheveux pour y voir à travers. Elles riaient beaucoup des réactions surprenantes des animaux sur Mallory, cette dernière était heureuse de pouvoir les approcher d’encore plus près.
Pourtant, la famille savait bien que Mallory n’était pas très heureuse malgré son air toujours enthousiaste, joyeuse.

Tout se compliqua lorsque Mallory apprit la mort de sa grande sœur, elle ne savait pas dans quelle circonstance elle avait disparu et n’a jamais osé demander à son frère qui ne savait pas comme s’y prendre. Elle pleura pour la première fois en tant que vampire. Ces larmes rougeoyantes animaient par le sang.
Elle ne souriait plus, ne parlait presque plus alors que son frère l’étouffer, entourant trop souvent ses bras autour d’elle, sûrement pour éviter qu’elle ne s’échappe. Les rares sorties dans la forêt lui font du bien, elle chasse parfois à cet endroit ou en dehors puis ensuite elle s’étale par terre, sur la nature tandis que les animaux semblent vouloir la réconforter dans son deuil trop lourd à porter.

Armand lui offrit un petit carnet en guise de journal intime, elle n’y inscrit qu’une phrase en italique et grossièrement « qui saura me redonner le sourire ? »
Mallory ne rêve plus de son prince sur son beau cheval blanc, mais d’un homme simple qui lui fasse de nouveau aimer cette éternité.


Une vie sans loisirs est une vie sans plaisirs…

OCCUPATION ET LOISIRS : La lecture est la principale activité de Mallory, elle aime aussi dessiner, observer par la fenêtre l’évolution du village et sortir pour aller voir ses petits compagnons, elle adore les écureuils et eux même viennent parfois jusqu’à son épaule ou passer leurs têtes dans son cou, malgré sa transformation elle est un véritable aimant à animaux et les aime tout autant qu’avant.
AMBITIONS : Trouver une personne qui me fasse sourire et je serais sienne pour l’éternité.
ENCORE QUELQUE CHOSE D’IMPORTANT ? Mon frère n’aime pas vraiment me laisser sortir seule, il faut ruser parfois.


Tout cela n’était qu’un perso, qui se cache derrière l’écran ?

NOM/PSEUDO : Gwen
AGE : 20 ans
AVATAR : Olivia Wilde
CODE DU REGLEMENT : Validé by Ell'
UN MOT A DIRE SUR LE FORUM ? Nop ^^ à part, vivement qu’il y ait des inscrits !

_______________________
The one who makes me smile again, I promiss him to be his own forever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mallory - Valid'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ryudo Oikawa [Prez finished en attente de valid']
» Mallory Clarks ~ Alecto Carrow
» Cara Mallory
» Delvin Mallory, apprenti magicien
» Nuage de Cendre |Valid'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strange Cantbury :: • Préambule • :: •Passeport :: •Validées-
Sauter vers: