Strange Cantbury


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Staff annonce avec regret la fin de Strange Cantbury.
Nous vous remercions tous de votre présence, de votre inscription.
Nous sommes a disposition pour n'importe quelle question.
Un message vous sera envoyé à chacun d'entre vous, et un topic sera ouvert, par rapport à ce sujet.
Nous sommes désolées, Invité
mais le forum est actuellement en hiatus.

Partagez | 
 

 Lonelyness{Mallory

Aller en bas 
AuteurMessage
Quentin T. Masen

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Lonelyness{Mallory   Ven 11 Sep - 19:57

    La solitude est une denrée qui est rare dans le monde humain. Car cette vie grouille de mouvements, de paroles, de silences écoutés, de disputes, d’amitiés, d’amours et de bien d’autre chose qui ne laisse que la nuit aux vivants pour être seul. Ou pas vraiment seul, ils sont avec leurs consciences, ils rêvent, ils pensent à autre chose. Ces humains ne sont jamais vraiment seul. Ces pauvres créatures passent leur temps à courir après leur futur, et quand il se retourne, ils l’ont dans le dos. Je n’ai pas de passé, pas de futur véritable, alors je suis contraint de vivre dans le présent, qui ne veut rien dire pour moi ! Je suis constamment seul, je profite de cette solitude le mieux que je peux. Je pourrais apprendre, je pourrais m’instruire de rudiment qu’un seul humain ne peut même pas englober sur toute une vie. Je pourrais voyager au 4 coin du globe, je pourrais devenir milliardaire, créer une association en Afrique contre la pauvreté, je pourrais ouvrir une boîte de communication. Je pourrais être quelqu’un que je ne suis pas, quelqu’un de normal. Mais je ne suis pas normal. Je ne bois pas comme les autres, je ne mange pas comme els autres, je ne vieillis pas comme les autres, je n’ai pas les mêmes besoins que les autres. Je ne vis pas non plus comme les autres. Je suis toujours et jamais seul en même temps. Je m’explique. J’ai beaucoup travaillé, sur ce que les gens peuvent appeler un don. Mon ouïe est sur développée. Je peux entendre tout à des centaines de kilomètres à la ronde. C’est pratique mais j’évite de l’utiliser, pour ne pas être prit pour une bête de foire. Et être convoité. Ou plutôt être tuer plus tôt. Dans une armée je suis un atout. Même si je connais des vampires plus doués, avec des dons plus intéressants, j’évite de montrer le mien aux autres.
    Assis dans l’usine désaffectée, je profitais de l’aspect que peut avoir la solitude vampirique. Cette solitude quasi constante qui me rend seul, et qui me fait partager la musique du conducteur qui rentre chez lui sur la grande voie longeant la côte. Ou aussi la conversation qu’on deux grands-mères sur un banc, pavassent sur le postérieur d’un des maîtres nageurs. Malheureusement, je n’entends que leurs papotages, je ne vois pas leurs têtes. Même si je les imagine parfois. Assis sur une poutre au milieu de la grande salle habillée de rouille de cuivre verdâtre, je balançais mes jambes dans le vide. Mes yeux étaient fermés, comme pour faire le vide dans ma tête, je scrutais tous les bruits des alentours. Doucement, je perçu des pas feutré derrière l’usine. Ma curiosité me disait d’aller voir qui c’était, mais je n’étais pas chez moi, je n’ai pas à aller ouvrir la porte au gens. Mes narines se mouvèrent, à la recherche d’une odeur. Ah, j’ai une visiteuse, à qui je n’avais que rarement parlé. Voyons voir ce qu’elle fait ici. Et oui j’avais reconnu les pas feutré et l’odeur glacé d’une vampire que je me devais d’apprécier, et que je devais me mettre dans la poche : Mallory Jinksons, me voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Jinksons

avatar

Messages : 347
Date d'inscription : 02/08/2009

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: Lonelyness{Mallory   Dim 13 Sep - 19:57

    Fuir, oublié, hurlé, comprendre, détruire, réunir, mourir…Tant de choses, tant de souhaits, la tête de Mallory allait exploser si elle ne s’éloignait pas assez vite des mensonges de son frère.
    Ainsi, dans la forêt, elle le snobât en partant aussi vite qu’elle put, Armand ne la rattraperait pas, non il avait trop peur qu’elle ne se tue si jamais elle ne se retrouve pas seule un moment.


    * Satanée Empathie ! Cette fois j’aimerais que tu partes ! *

    Elle avait l’impression d’avoir le souffle cours alors qu’elle n’avait même pas besoin de respirer, que son cœur s’emballait alors qu’il ne battait plus depuis 10 années.
    Mallory voulait arrêter, ne plus être vampire, ne plus avoir les sens surdéveloppés, ne plus souffrir, ne plus exister, ne plus dépendre de son frère, ne plus avoir cette envie de ne pas finir seule.

    Ses pas la menèrent automatiquement vers des humains, elle avait faim, elle ne pouvait les attaquer, alors elle décida d’aller à l’entrepôt, là où personne n’allait, là où elle pourrait mourir si elle en avait envie…Mais pour ressusciter ensuite.
    En s’approchant, elle put sentir la présence d’un autre vampire, pourtant elle réussit à fermer ses sens pour presque redevenir humaine, Mallory voulait se fermer complètement et décidèrent d’entrer dans l’un des garages pour y rester quelque temps.

    Au hasard, elle entra puis s’agenouilla tout en se recroquevillant sur elle-même. Mallory en avait assez de vivre sans sa sœur, puis elle pensa à Astrid, un sourire vint sur ses lèvres.
    Sa seule amie l’énerver toujours, mais elle l’adorait tellement qu’au final elle cédait toujours.

    Elle entendit un mouvement vers les poutres, puis un sifflement, son regard se perdit dans l’ombre, elle vit parfaitement ce garçon assis sur la barre de fer, balançant ses jambes avec ce sourire. Mallory ne sourit pas, elle ne faisait que fixer Quentin.
    La vampire savait très bien qu’il avait remarqué qu’elle l’avait vu, après un léger soupir, accompagné, par un léger mouvement d’épaule elle se décida, à lui parler.


    -Bonjour…Tu fais quoi ici ?

_______________________
The one who makes me smile again, I promiss him to be his own forever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin T. Masen

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Lonelyness{Mallory   Ven 18 Sep - 18:10

    Assis sur mon perchoir, la vision de l’espace était différente. Car, c’est un point de vue qu’il est difficile d’avoir : Un point de vue omniscient ! Nous, Vampires, pouvons entendre, sentir, ressentir et voir des choses qu’un humain ne voit pas. Nous pouvons être plus facilement le narrateur d’un roman que n’importe qui. Nous sommes l’exemple type de monsieur je sais tout. De là où j’étais perché, je voyais la pièce de tout son volume. Chaque recoin m’était connu, chaque souris avait sa place. Et c’est les yeux fermés que j’aurais pu replacer chaque particule de poussières à sa place initiale. Pour que vous puissiez comprendre, vous êtes la grue accrochée à un fil qui tourne, vous voyez de haut, donc vous voyez tout ! E bah ça, c’est ma vie ! Tout voir, tout entendre, sauf les pensées, tout sentir.
    De là où j’étais, j’avais donc entendu cette chère Mal entrer et d’un pas toujours aussi furtif, se recroqueviller sur place dans un recoin sombre. La pauvre. Elle n’était pas vampire depuis longtemps comparé à moi, et était en plus contrainte à exercer un pouvoir, plus important que mon simple pouvoir d’ouïe absolue, si je puis dire. Elle avait le pouvoir d’empathie, de ressentir, ce que les gens ressentent. De la pitié me vint en pensant à la souffrance qu’elle devait ressentir. Puis une remarque me vint en tête. Mieux valait ne pas tergiverser et penser à tes sentiments fort en sa présence, cela ne pouvait que la faire souffrir. Mon sourire habituel apparut donc sur mes lèvres. Tout en balançant mes jambes je continuais de la fixer.
    Elle avait remarqué ma présence à ce moment là, et mon sourire redoubla.

    "Bonjour Mallory. Et bien je médites, mais je me poses plus de questions sur la raiso nde ta venue. Tu n'as pas l'air dans ton assiette. Tu veux en parler? Je ne diss pas ça pour me foutre de ta gueule, je suis là en ami!"
    Dis-je en levant les bras comme un ami, ce que j'étais dans ce cas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Jinksons

avatar

Messages : 347
Date d'inscription : 02/08/2009

You and your life...
Relations:
Humeur:
80/100  (80/100)
Race, et ce qui vous concerne...:

MessageSujet: Re: Lonelyness{Mallory   Sam 19 Sep - 10:41

    Un nouveau soupir, Quentin était gentil, mais en général insistant, il irait très bien avec Astrid ! Elle en était sûre, puis elle devait s’arranger d’ailleurs pour que celle-ci s’intéresse à lui, même si c’est déjà le cas et que la jeune vampire refuse de se l’avouer.
    Mais quand est-ce que Mallory avait l’air heureuse ? L’avait-il vu un jour, lui ? Bien sûr là elle en avait assez, elle voulait pleurer et hurler, mais se retenait, il ne fallait pas en plus qu’on la prenne pour une folle !

    La en tant qu’ami…Peut-être avait-il raison, que lui aussi pouvait être sur sa liste d’ami.
    Hésitant, la jeune fille finit par se lever et se placer à l’angle des murs pour pouvoir prendre appuie et ainsi escaladez jusqu’à une poutre. Elle n’y eut aucun mal, puis sa célérité l’aider.
    Marchant sur la rouille comme elle marchait sur le sol, elle partit rejoindre Quentin et s’assit à ses côtés.


    « C’est juste, que je n’en peux plus de mon frère…Lui se borne à vouloir rester le seul homme dans ma vie, en tant que compagnon, mais moi je ne veux pas, je n’en peux plus. À force de me mettre des barrières il n’a plus besoin de rien dire je me les mets automatiquement et c’est Astrid qui les détruits. »

    Elle se gardait bien de dire qu’en même temps Mallory manquait de détruire le carrelage de la maison lorsque son amie la traînait dehors.
    Elle expulsa l’air de ses poumons, elle était lasse, de tout, n’avait même plus le goût de se nourrir, elle le faisait uniquement, car s’était vitale et il valait mieux mourir brûler que de soif, puis elle devait rester pour Astrid…Pour Armand…
    Elle se mordilla la lèvre inférieure.


    « Au moins, pour toi et Astrid il n’y a aucun frère étouffant… Je ne veux pas dire par là que j’ai trouvé quelqu’un ! Mais le jour où…Enfin bref… »

    Elle passa nerveusement une main dans ses cheveux, repensant aux maintes tentatives de son amie pour lui trouver un homme dans ses goûts, vampire de préférence…Mais elle n’était jamais intéressée par eux, ils n’arrivaient pas à effacer le grand frère qui reste dans sa tête avec ses punitions et ses avertissements, il lui fallait quelqu’un qui lui donne envie de le braver une bonne fois pour toute.

    « Alors, avec Astrid ça avance ? Tu arrives à te rapprocher ou pas encore ? »

    Mallory trouvait toujours le moyen de détourner une conversation, s’il y avait un championnat pour ça elle le gagnerait certainement et sans entraînement !

_______________________
The one who makes me smile again, I promiss him to be his own forever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lonelyness{Mallory   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lonelyness{Mallory
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mallory Clarks ~ Alecto Carrow
» Cara Mallory
» Delvin Mallory, apprenti magicien
» Du jeu au film: ce qui aurait pu être envisager...
» Mallory # Minimum of bullshit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strange Cantbury :: • Cantbury • :: •North Part :: •Usine désaffectée-
Sauter vers: